2016-02-18

Récupération dans les lieux publics : Les citoyens souhaitent avoir la chance de récupérer davantage

Montréal, le 18 février 2016 – Les Québécois sont désireux de faire leur part pour l’environnement en recyclant davantage, que ce soit à la maison, ou à l’extérieur. C’est ce que démontrent les résultats d’un récent sondage CROP mené pour le compte de Éco Entreprises Québec (ÉEQ).

En effet, selon les chiffres dévoilés ce matin,  tirés du premier sondage sur le sujet, lorsque des équipements de récupération sont disponibles dans les lieux publics, 83 % des Québécois les utilisent toujours, alors que seulement 15 % ne le font qu'occasionnellement. Ils y placent principalement leurs bouteilles d’eau (71 %), journaux et autres imprimés (62 %), contenants de lait ou de jus (47 %), gobelets de café (39 %) et autres contenants et emballages afin que ces derniers puissent retrouver une seconde vie en passant par le système de collecte sélective.

En outre, près de trois répondants sur quatre (74 %) souhaiteraient avoir accès à davantage d’équipements de récupération dans les lieux publics, particulièrement dans les parcs et en bordure des rues commerciales.

« Ces données arrivent à point nommé puisque 2016 marque la dernière année du programme de récupération hors foyer géré par ÉEQ, offrant de l'aide financière pour l’achat d’équipements de récupération destinés aux aires publiques municipales partout au Québec, affirme Maryse Vermette, présidente-directrice générale de ÉEQ. Les municipalités veulent apporter leur contribution pour l’environnement, mais comme ces équipements peuvent être dispendieux, nous comprenons qu’un coup de pouce soit nécessaire. C’est pourquoi nous nous sommes impliqués dans la mise sur pied de ce programme unique en Amérique du Nord et dont l’objectif est de doter chaque poubelle du réseau public de son bac, permettant de récupérer toutes les matières recyclables, comme à la maison. Les Québécois sont déjà des champions de la récupération et, avec la contribution financière des entreprises qui mettent sur le marché des contenants, des emballages et des imprimés, nous souhaitons, en collaboration avec les municipalités du Québec, répondre à leurs attentes afin que leurs citoyens puissent continuer à accomplir leur bon geste de récupérer où qu’ils se trouvent. »

En plus de compenser financièrement la collecte sélective résidentielle, les entreprises qui mettent sur le marché québécois des contenants, des emballages et des imprimés compensent également les coûts de la récupération à l’extérieur du domicile, c’est-à-dire les coûts reliés à la collecte des équipements hors foyer, en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement.

À propos du programme de récupération hors foyer
Le programme de récupération hors foyer rembourse 70 % du prix d’achat des équipements de récupération hors foyer, jusqu’à concurrence de 840 $ par unité. À ce jour, plus de 11 000 bacs ont été installés un peu partout au Québec, pour un investissement total de plus de 5,5 millions de dollars. Les organismes municipaux ont jusqu’au 31 décembre 2016 pour soumettre une demande à l’équipe de ÉEQ, et ce, même s’ils ont déjà bénéficié du programme par le passé.

Tous les détails sur le site du programme www.programmehorsfoyer.ca.

Le programme de récupération hors foyer de ÉEQ bénéficie d’une enveloppe de 8 millions de dollars, financée à parts égales par des contributions volontaires de ÉEQ et du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, par l’intermédiaire du Fonds vert.

À propos de Éco Entreprises Québec
Éco Entreprises Québec (ÉEQ) est l’organisme qui élabore le TarifLe Tarif de ÉEQ permet à une entreprise de déterminer son assujettissement à la loi, de comprendre l’étendue de ses obligations et de déterminer le montant de sa contribution. Le Tarif est notamment établi en fonction des types de matières et des quantités générées, pour une année donnée. Il est élaboré à partir d'une formule alimentée par des études et des données vérifiables, en plus de tenir compte de critères environnementaux. Encadré par des règles rigoureuses, chaque Tarif est soumis en consultation aux entreprises, avant de faire l'objet d'un processus d'approbation auprès des instances gouvernementales dans le cadre de la loi.
Tarif
et perçoit la contribution des entreprises, laquelle est ensuite redistribuée afin de financer les services municipaux de collecte sélective au Québec. ÉEQ encourage également l’innovation et le partage des meilleures pratiques dans le but d’optimiser la chaîne de valeur des matières recyclables. Pour ce faire, ÉEQ collabore tant avec les entreprises, pour réduire les quantités à la source et privilégier l’utilisation de matières recyclables, qu’avec les municipalités et les autres intervenants, pour accroître le recyclage et la valeur économique des matières récupérées. Créé à l’initiative des entreprises qui mettent sur le marché québécois des contenants, des emballages et des imprimés, ÉEQ est un organisme privé sans but lucratif agréé par RECYC-QUÉBEC depuis 2005 pour représenter ces entreprises, en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement.

Un document a également été produit pour détailler davantage les résultats du sondage.

Source :                    
Camille Lemay                
Conseillère en communication    
Éco Entreprises Québec            
514 772-6569
clemay@ecoentreprises.qc.ca


© Éco Entreprises Québec 2011-2017 - Tous droits réservés | Politique de confidentialité

Plan du site | Liens utiles | Contactez-nous