2015-01-28

Le premier Forum sur l’optimisation de la collecte sélective mobilise plus de 200 acteurs clés

Montréal, le 28 janvier 2015 – Éco Entreprises Québec (ÉEQ) a tenu aujourd’hui le tout premier forum québécois sur l’optimisation de la collecte sélective auquel participait près de 200 acteurs en ce domaine, soit des fabricants d’emballages, des entreprises contributrices, des représentants municipaux, des opérateurs de collecte et de tri, des conditionneurs/recycleurs, des équipementiers, des représentants gouvernementaux et des représentants d’organismes européens, afin d’échanger, de partager leur expérience et d’inspirer de nouvelles pratiques.

« L’industrie de la collecte sélective doit continuer d’évoluer afin de s’adapter aux défis et réalités actuels et futurs. Le forum vise à mobiliser les acteurs de la collecte sélective autour de pistes de solutions concrètes pour récupérer un maximum de matières recyclables, avec un maximum de qualité et au meilleur coût par tonne de matières récupérées », a déclaré Mme Maryse Vermette, présidente-directrice générale de ÉEQ.

En matinée, les participants ont pu prendre connaissance du portrait de la collecte sélective au Québec. S’en est suivi un panel sur les enjeux et défis pour rendre le système plus efficace. Une experte de KPMG/Secor a par la suite présenté les faits saillants d’une analyse menée récemment avec ÉEQ afin d’identifier et de prioriser des pistes d’optimisation du système. Puis, un dîner-conférence, durant lequel Joachim Quoden, directeur général d’EXPRA, une association réunissant plus de 20 éco-organismes dont ÉEQ, présentait les facteurs de succès d’éco-organismes européens tirés de 20 ans d’expérience en responsabilité élargie des producteurs. Les participants du forum ont ensuite pris part à des ateliers thématiques, afin de réfléchir sur les solutions possibles aux défis québécois en matière de collecte sélective.

Panel de discussion La parole aux acteurs de la chaîne de valeur de la collecte sélective
De gauche à droite : Louise Fecteau, gestionnaire, Programme récupération hors foyer, Benoît de Villiers, président-directeur général, RECYC-QUÉBEC, Réjean Pion, directeur général, Régie intermunicipale d’Acton et des Maskoutains, Johnny Izzi, directeur général, Gaudreau Environnement et Jean-Sébastien Cloutier, journaliste, Radio-Canada.
Crédit photo : Marie-Andrée Blais

« ÉEQ a mis sur pied cet événement afin de reconnaître l’importante contribution de la collecte sélective et d’inviter les acteurs de cette industrie à aller encore plus loin en se penchant sur les moyens d’optimiser le système. Nous croyons que le statu quo n’est pas une option pour l’avenir. Nous souhaitons, de concert avec les acteurs clés du système, bâtir un modèle d’affaires de la collecte sélective propre aux réalités québécoises, basé sur les principes du développement durable », a commenté le président du conseil d’administration de ÉEQ, Denis Brisebois.

Nous avons le talent nécessaire pour mettre en œuvre des changements indispensables pour maintenir une industrie de qualité, voire en faire l’une des plus performante en Amérique du Nord sur les plans économique, environnemental et social », de conclure Mme Vermette.

Des solutions concrètes et novatrices pour améliorer le système
La journée s’est terminée par des discussions portant sur des solutions novatrices pour optimiser le système actuel de collecte sélective et par un appel à l’action aux partenaires à contribuer à ce changement.

Plusieurs pistes d’optimisation ont été soulevées :

  • La récupération des matières recyclables doit d’être simple à comprendre pour le citoyen. 

  • En améliorant la qualité de la matière collectée dans les bacs, nous sommes tous gagnants.
  • Les municipalités ont clairement avantage à partager leurs meilleures pratiques.

  • Les centres de tri peuvent s’adapter, se moderniser, contribuer à donner de la valeur au bac, et l’appui du gouvernement est nécessaire à ce virage.

  • Une planification régionale, voire provinciale permettrait une plus grande optimisation des opérations de collecte et de tri.

« Comme coprésidente du comité-conseil sur les matières résiduelles, je procéderai au dépôt du bilan de cette journée au comité. Les échanges d’aujourd’hui inspireront certainement notre réflexion en vue des recommandations au ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel », a conclu Mme Vermette.

À propos de Éco Entreprises Québec

Éco Entreprises Québec (ÉEQ) est l’organisme qui élabore le TarifLe Tarif de ÉEQ permet à une entreprise de déterminer son assujettissement à la loi, de comprendre l’étendue de ses obligations et de déterminer le montant de sa contribution. Le Tarif est notamment établi en fonction des types de matières et des quantités générées, pour une année donnée. Il est élaboré à partir d'une formule alimentée par des études et des données vérifiables, en plus de tenir compte de critères environnementaux. Encadré par des règles rigoureuses, chaque Tarif est soumis en consultation aux entreprises, avant de faire l'objet d'un processus d'approbation auprès des instances gouvernementales dans le cadre de la loi.
Tarif
et perçoit la contribution des entreprises, laquelle est ensuite redistribuée afin de financer les services municipaux de collecte sélective au Québec. ÉEQ encourage également l’innovation et le partage des meilleures pratiques dans le but d’optimiser la chaîne de valeur des matières recyclables. Pour ce faire, ÉEQ collabore tant avec les entreprises, pour réduire les quantités à la source et privilégier l’utilisation de matières recyclables, qu’avec les municipalités et les autres intervenants, pour accroître le recyclage et la valeur économique des matières récupérées. Créé à l’initiative des entreprises qui mettent sur le marché québécois des contenants, des emballages et des imprimés, ÉEQ est un organisme privé sans but lucratif agréé par RECYC-QUÉBEC, en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement, depuis 2005.

Source :
Virginie Bussières
Directrice, communications et affaires publiques
Éco Entreprises Québec 

Information et demandes d’entrevues :
Octane Stratégies
Isabelle Monette
(514) 503-4169


© Éco Entreprises Québec 2011-2017 - Tous droits réservés | Politique de confidentialité

Plan du site | Liens utiles | Contactez-nous