17 MAI 2016
VOL. 123
   
     
Éditorial

C’est avec beaucoup de fierté que nous avons dévoilé, le 14 janvier dernier, notre plan Verre l’innovation, confirmant une fois de plus notre intention d’optimiser la collecte sélective et de trouver une solution pour 100 % du verre au Québec.

Les entreprises contributrices de ÉEQ ont fait, une fois de plus, preuve d’un sérieux engagement envers le système de collecte sélective, en allant au-delà de leurs obligations légales pour financer ce plan à hauteur de 6,7 M$. Cet investissement aura, entre autres, permis de concrétiser une alliance stratégique entre le Québec et la Grande-Bretagne,  faisant de notre province la porte d’entrée pour la technologie éprouvée de l’équipementier Krysteline Technologies.

Ayant à cœur le développement d’une économie verte au Québec, ÉEQ a conçu un plan visant aussi à offrir un appui aux conditionneurs pour le développement de débouchés et aux équipementiers québécois pour tester leurs technologies lors de projets de R&D. 

Une industrie mobilisée pour offrir au Québec des opportunités d’affaires et des solutions environnementales, voilà une belle façon de commencer l’année. Et ce sont sur ces pistes d’innovation, d’optimisation et de croissance que nous souhaitons poursuivre notre travail en 2016.

Maryse Vermette, présidente-directrice générale

    
Tarif 2015-2016 : des éléments soulevés lors de la consultation des entreprises sont toujours à l’étude
La dernière consultation particulière auprès des entreprises à propos du Tarif 2015-2016 a suscité quelques commentaires et lettres. Elle a aussi donné lieu à des rencontres, notamment,  à propos de la hausse de taux de certaines matières, de l’effet rétroactif du Tarif, ainsi que de l’harmonisation des amalgames de matières selon les autres programmes canadiens.

Par ailleurs, le 22 janvier dernier, le conseil d’administration a pris connaissance des scénarios et des analyses supplémentaires développés suite à cette consultation. Certains aspects doivent encore être revus avant l’adoption du projet de Tarif 2015-2016. Ce n’est que par la suite que ce dernier sera remis à RECYC-QUÉBEC à des fins d’analyses et de recommandations auprès du gouvernement.

Soyez assurés que tous les efforts sont mis en œuvre afin que le conseil d’administration puisse prendre position sur ce dossier, et ce, dans les meilleurs délais. Un webinaire sera offert afin de vous tenir informés des derniers développements.

Tarif 2012 : 1,86 M$ de crédits générés prochainement

Conformément à l’article 7 du Tarif 2012, ÉEQ créditera un total de 1,86 M$ aux entreprises qui ont soumis des déclarations de matières pour l’année 2012 et qui ne sont pas des petits générateurs. Ce crédit a été calculé en fonction des catégories de matières et octroyé au prorata des quantités de matières déclarées. Il s’élève à 1,8 M$ pour les imprimés, et à 60 000 $ pour les contenants et emballages. Ce crédit sera imputé au solde à payer, s’il y en a un au dossier, ou à la facture afférente au Tarif 2015 à venir. Près de 670 entreprises admissibles à cet ajustement recevront un courriel à cet effet, dans la semaine du 22 février.

      
     
Le Plan Verre l’innovation est lancé
Le Plan Verre l’innovation a été présenté officiellement lors d’une conférence de presse à Montréal, le 14 janvier dernier. Cette solution concrète pour recycler 100 % du verre de la collecte sélective passe par la modernisation des centres de tri et un soutien financier pour le développement de nouveaux débouchés, afin de donner une deuxième vie au verre. En appui à ce plan, un partenariat stratégique a été conclu avec Krysteline Technologies, un fabricant britannique ayant développé une technologie répondant aux défis de la collecte sélective pêle-mêle, de même qu’avec Machinex, un important équipementier québécois, qui devient le distributeur nord-américain de Krysteline Technologies. Un webinaire auprès des centres de tri a d’ailleurs suivi cette annonce, le 28 janvier, afin de répondre aux questions en lien avec ces projets de démonstration en centre de tri, le premier volet du Plan.
     
    
ÉEQ au Bye bye 2015
Le recyclage était à l’honneur au dernier Bye bye, émission phare du 31 décembre de Radio-Canada. La publicité de ÉEQ à propos du financement de la collecte sélective, mettant en vedette Éric Salvail, a inspiré une scène illustrant le premier ministre sortant, M. Stephen  Harper, dans une tentative de se recycler après sa défaite aux élections. À voir absolument!
     
     
ÉEQ présente L’ABC du bac de récupération à l’émission de Marina Orsini
Notre conseillère en écoconception, Geneviève Dionne, était de passage à l’émission de Marina Orsini, le 28 janvier dernier,  pour expliquer aux auditeurs ce qui devrait ou non être placé dans le bac. Elle a aussi profité de l’occasion pour parler de la deuxième vie qui est offerte aux matières récupérées par les Québécois, comme le verre que l’on retrouve dans nos trottoirs et peut-être même bientôt dans l’asphalte de nos routes! L’entrevue est disponible sur le site de Radio-Canada.
  
  

Des partenaires de ÉEQ s’illustrent au Québec et à l’étranger :

Des investissements de 2,6 M$ au centre de tri Récup Estrie de Sherbrooke
La Régie de récupération de l’Estrie (Récup Estrie) a annoncé la modernisation de ses équipements au coût de 2,6 M$, à l’automne dernier.  Ces travaux ont permis d’augmenter la capacité de traitement des matières recyclables au centre de tri de Sherbrooke, tout en rehaussant la qualité de certaines matières triées.

C’est un de nos membres, le Groupe Machinex, qui a eu le mandat de moderniser Récup Estrie en installant, entre autres, un nouveau séparateur balistique, ce qui permet de séparer les contenants des fibres mélangées et d’améliorer l’efficacité du tri des contenants.

Des investissements de 3 M$ pour les installations de la Société V.I.A
La Société V.I.A. Inc. et RECYC-QUÉBEC ont annoncé, en janvier dernier, des investissements majeurs de 3 M$ visant à améliorer la qualité du tri du papier journal.


Cet investissement a permis l'acquisition de nouveaux équipements de production à la fine pointe de la technologie, notamment des lecteurs optiques à jet d'air comprimé. Ces équipements ultra-modernes augmentent la qualité du tri du papier journal et améliorent ainsi la rentabilité des opérations. Les bénéfices seront entièrement réinjectés dans l'amélioration continue des installations et ont permis la création de six nouveaux emplois permanents.

Et au Royaume-Uni…

Machinex a aussi mis en service en janvier dernier deux centres de tri à l’avant-garde, qu’elle a conçus spécialement pour le Royaume-Uni. Ce centre de traitement des déchets, unique en son genre au pays, traitera plus de 230 000 t par année de déchets et de recyclage résidentiel et commercial. Il s’agit d’un complexe de traitement et de transformation des déchets des plus sophistiqués qui augmentera de manière considérable le taux de recyclage du district de Wakefield, en Angleterre, tout en détournant environ 95 % des déchets des sites d'enfouissement.
  
  

ÉEQ participe au PMGMR de la CMQ

ÉEQ a déposé un mémoire sur le projet du Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR) de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ), lors d’une consultation publique qui a eu lieu le 11 février dernier.  Plusieurs représentants d’organismes tels le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD), l’Association des détaillants en alimentation du Québec (ADAQ), le Conseil des entreprises en technologies environnementales du Québec (CETEQ), le Regroupement des récupérateurs et des recycleurs de matériaux de construction et de démolition du Québec (3R MCDQ), et le Conseil patronal en environnement du Québec (CPEQ), étaient au rendez-vous.
  
De cette consultation sont ressortis une volonté d’améliorer la collecte sélective hors foyer ainsi qu’un intérêt de la part des commissaires envers le  Plan « Verre l’innovation ». Finalement, ÉEQ a réitéré son intention de collaborer avec la CMQ dans le futur.
  
  

  

Le Chantier des meilleures pratiques, toujours à l’œuvre dans plusieurs régions du Québec

L’équipe du Chantier des meilleures pratiques s’est rendue en janvier dernier à Chandler, en Gaspésie, et en février à Orford, en Estrie. Ces ateliers, toujours aussi populaires, donnent lieu à des rencontres subséquentes au cours des prochains mois! Parmi les sujets abordés : les mesures pour améliorer la performance, la récupération hors foyer, les bénéfices liés aux regroupements de municipalités pour la collecte sélective et les devis d’appels d’offres performants.


L’équipe se rendra prochainement à Drummondville pour rencontrer les gens du Centre du Québec et de la Mauricie (23 février), et à Rouyn-Noranda pour rencontrer ceux de l’Abitibi-Témiscamingue (10 mars).

  
  

Sondage : les Québécois et la récupération hors foyer

Nous savons que les Québécois sont des champions de la récupération à la maison, mais cette habitude les suit-elle lorsqu’ils se trouvent dans les lieux publics? C’est ce que ÉEQ teste en réalisant le tout premier sondage sur la question avec la firme CROP, et dont les résultats ont été dévoilés le 18 février. On y apprend, entre autres, que les citoyens sont nombreux à utiliser les équipements de récupération hors foyer chaque fois qu’il y en a un à proximité, principalement pour y placer leur bouteille d’eau, et que près de trois Québécois sur quatre souhaiteraient que davantage de bacs soient installés dans les lieux publics, tels que les parcs, les bibliothèques ou les centres commerciaux. Pour tous les détails, nous vous invitons à consulter le communiqué de presse et l’infographie.
  
  

Programme Tri-logique : une deuxième année de sensibilisation!

ÉEQ est un fier partenaire du programme Tri-logique mis sur pied par Réseau Environnement afin d’outiller les municipalités pour qu’elles atteignent leurs objectifs environnementaux en sensibilisant leurs citoyens à la bonne gestion des matières résiduelles. De retour pour une deuxième année, la campagne estivale aura lieu du 2 mai au 5 août 2016, alors que des agents de sensibilisation sillonneront le Québec pour rencontrer les citoyens de tout âge et leur donner des trucs et astuces pour faciliter le tri de  leurs matières résiduelles au quotidien.

Pour plus d’information, visitez le site Web de Tri-logique.
  
  
Éco Entreprises Québec est sur les réseaux sociaux!
Suivez-nous et restez à l’affût des dernières idées d’optimisation d'emballages, des nouvelles de nos partenaires et des nombreuses initiatives que ÉEQ met en place dans l’intérêt de la collecte sélective.
     
     
Éco Entreprises Québec (ÉEQ) est l’organisme qui élabore le Tarif et perçoit la contribution des entreprises, qui est ensuite redistribuée afin de financer les services municipaux de collecte sélective au Québec. ÉEQ encourage également l’innovation et le partage des meilleures pratiques dans le but d’optimiser la chaîne de valeur des matières recyclables. Pour ce faire, ÉEQ collabore tant avec les entreprises, pour réduire les quantités à la source et privilégier l’utilisation de matières recyclables, qu’avec les municipalités et les autres intervenants, pour accroître le recyclage et la valeur économique des matières récupérées. 

Créé à l’initiative des entreprises qui mettent sur le marché québécois des contenants, des emballages et des imprimés, ÉEQ est un organisme privé sans but lucratif agréé par RECYC-QUÉBEC depuis 2005 pour représenter ces entreprises, en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement.
© Éco Entreprises Québec 2014 - Tous droits réservés, 1600, boul. René-Lévesque Ouest, Bureau 600, Montréal (Québec) H3H 1P9

Pour vous désabonner de cette infolettre, veuillez communiquer avec le Service aux entreprises qui traitera votre demande.