2014-02-11

ÉEQ salue le lancement de l'étude de l'institut de développement de produits sur la rentabilité de l'écoconception

Des retombées financières positives ou neutres dans 96 % des cas

Montréal, le 11 février 2014 – Éco Entreprises Québec (ÉEQ), l’éco-organisme responsable de compenser les coûts des services municipaux de collecte sélective grâce aux contributions des entreprises qui génèrent des contenants, emballages et imprimés, salue l’étude menée par l’Institut de développement de produits (IDP) sur la rentabilité de l’écoconception, lancée aujourd’hui à la maison du développement durable. L’intérêt de l’IDP de quantifier les retombées économiques et socio-environnementales d’écoconception et d’en faire la promotion auprès des entreprises d’ici rejoint un volet du champ d’action de ÉEQ visant à outiller ces dernières afin qu’elles adoptent des pratiques éco-responsables et réduisent à la source.

« À titre de partenaire de longue date de l’IDP, ÉEQ souhaite appuyer et saluer le lancement de l’étude de l’IDP, qui apporte un regard nouveau et éclairant pour les entreprises qui considèrent s’engager dans une démarche d’optimisation de leurs contenants et emballages » a déclaré Mme Maryse Vermette, présidente-directrice générale de Éco Entreprises Québec. « Savoir qu’optimiser ses produits et ses emballages constitue un levier stratégique pour améliorer la performance environnementale d’une entreprise et que de surcroît cette démarche s’avère au mieux rentable (dans 45 % des cas) et sinon très peu risquée financièrement (effets neutres dans 51 % des cas) démontre bien que le développement durable peut aller de pair avec l’économie. De plus, pour les entreprises qui compensent à hauteur de 120 millions de dollars annuellement les services municipaux de collecte sélective au Québec, ces données viennent appuyer le choix que font de plus en plus d’entre elles de devenir des leaders en développement durable et d’adopter des pratiques exemplaires, » a ajouté Mme Vermette.

« Notre étude lève le voile sur la rentabilité de l’écoconception et nous indique que la marge bénéficiaire des produits écoconçus est de 12 % supérieure en moyenne aux produits conventionnels. Du point de vue de la société et de l’économie, il ne fait plus de doute que l’écoconception est une approche gagnant-gagnant, » a déclaré M. Bertrand Derome, directeur général de l’IDP.

Ces données positives contribueront à promouvoir l’optimisation des contenants et emballages, une approche dans laquelle ÉEQ est depuis longtemps engagé. Parmi les initiatives à cet égard, rappelons que ÉEQ a récemment lancé un portail en optimisation des emballages, www.OptimEco.ca. L'organisation collabore d’ailleurs conjointement avec l’IDP depuis de nombreuses années au développement de l’intelligence d’affaires dans ce domaine en émergence et entend offrir, au cours de l’année, une formation spécifique à l’optimisation des emballages conjointement avec l’IDP et Quantis, expert-conseil réputé en analyse de cycle de vie.

Au-delà de son rôle de percepteur, ÉEQ contribue à optimiser la chaîne de valeur de la collecte sélective. À cet effet, l’organisme compte bonifier les outils à la disposition des entreprises afin de les encourager à optimiser leurs contenants et emballages en utilisant des matières recyclables, en intégrant des matières à haute teneur en contenu recyclé dans leurs processus de fabrication et en réduisant les gaz à effet de serre, entre autres exemples.

À propos de Éco Entreprises Québec
Éco Entreprises Québec (ÉEQ) est un organisme privé sans but lucratif, créé à l’initiative des entreprises mettant sur le marché québécois des contenants, emballages et imprimés. ÉEQ est agréé par RECYC-QUÉBEC pour établir la TarifLe Tarif comprend des règles d'application qui régissent (1) les modalités d'assujettissement, (2) la définition des matières visées, (3) les paramètres de déclaration des entreprises et (4) les modalités administratives du paiement des contributions.
En savoir plus
tarification
et percevoir les contributions des entreprises afin de compenser les coûts nets de la collecte sélective municipale. L'organisme s'engage aussi dans plusieurs initiatives d’optimisation de la chaîne de valeur des matières recyclables, notamment pour réduire les quantités à la source, ainsi que pour renforcer la collecte sélective, en réduire les coûts et accroître le recyclage et la valeur économique des matières récupérées.

-30-

Références :
Lien vers l’étude de l’Institut de développement de produits :
www.idp-ipd.com

Lien vers la vidéo :
http://www.youtube.com/watch?v=pPVLB8AK8QY&feature=youtu.be

Lien vers le portail d’optimisation des contenants et emballages et à la vidéo de sensibilisation de ÉEQ :
www.écoentreprises.qc.ca/optimeco

Renseignements
Filipe del Pozo, Joanne Lépine
Relations avec les médias
Torchia Communications
514 288-8290, postes 214 et 234


Virginie Bussières
Directrice des communications
Éco Entreprises Québec
514 987-1491, poste 225


© Éco Entreprises Québec 2011-2017 - Tous droits réservés | Politique de confidentialité

Plan du site | Liens utiles | Contactez-nous