2013-05-10

Éco Entreprises Québec applaudit la construction de l'usine de micronisation du verre

L’organisme espère que d’autres initiatives similaires verront le jour afin de valoriser les matières recyclables pour lesquelles les entreprises québécoises compensent le service de collecte sélective

Montréal, le 10 mai 2013 – Éco Entreprises Québec (ÉEQ), l’organisme qui représente les entreprises qui génèrent des contenants, emballages et imprimés sur le marché québécois dans leur responsabilité financière en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement, applaudit la construction d’une usine de micronisation du verre par le centre de tri Tricentris. « Cette initiative majeure témoigne une fois de plus de l’esprit d’innovation qui anime le Québec et du leadership qu’il est possible de démontrer afin de faire de la collecte sélective un exemple de succès », a déclaré Mme Maryse Vermette, présidente-directrice générale de ÉEQ. « L’optimisation de la collecte sélective passe nécessairement par la mobilisation et la responsabilisation de tous les acteurs de la chaîne de valeur. Tricentris et la Chaire de valorisation du verre de la SAQ ont, en ce sens, créé une alliance stratégique afin de trouver des débouchés au verre et lui donner une deuxième vie d’ingénieuse façon », a renchéri Mme Vermette.

L’organisme se dit toutefois préoccupé que les matières générées par ses entreprises puissent être traitées dans le système de façon optimale. Ces dernières contribuent aujourd’hui à compenser 100 % des coûts des services municipaux de collecte sélective des matières recyclables, ce qui représente près de 120 millions de dollars annuellement versés aux municipalités. Il est également important que les sommes investies permettent que les matières récupérées par les citoyens puissent, à la fin du processus de traitement, être réintroduites dans la fabrication de nouveaux produits, fermant ainsi la boucle du recyclage.

« Nous constatons qu’il y a des matières, telles que le verre, qui posent des défis, que ce soit pour leur traitement ou leur valorisation. Bien que nous comprenions la situation et que nous participions nous-même aux efforts afin de trouver des solutions, il est essentiel que tous les intervenants se responsabilisent », a rappelé Mme Vermette.

Éco Entreprises Québec croit fermement que la collecte sélective est le meilleur système afin de récupérer l’ensemble des matières recyclables. C’est pourquoi l’organisme investit en sus de ses obligations légales afin de soutenir financièrement diverses initiatives permettant d’optimiser le système. Ainsi, ÉEQ a récemment annoncé une contribution de 4 M$ à la récupération hors foyer pour les cinq prochaines années, et met son expertise de pointe au service de problématiques spécifiques, telles que celle du verre. Enfin, l’organisme travaille en étroite collaboration avec les municipalités afin de partager les bonnes pratiques de collecte sélective.

L’organisme espère que d’autres emboîteront le pas à Tricentris en se dotant d’équipements pour le tri sélectif et en investissant dans la recherche de débouchés pour les matières recyclables. Tous y trouveront leur compte, que ce soient les entreprises contributrices qui compensent les coûts de la collecte sélective et les municipalités qui la gèrent, grâce à un système optimisé ou encore les citoyens qui déposent les matières recyclables dans le bac de récupération et qui ainsi témoignent de leur confiance envers la qualité de ce système.

À propos de Éco Entreprises Québec

Éco Entreprises Québec (ÉEQ) est un organisme privé sans but lucratif, créé à l’initiative des entreprises qui mettent sur le marché québécois des contenants, des emballages et des imprimés (CEI). ÉEQ est agréé par RECYC-QUÉBEC pour établir la TarifLe Tarif comprend des règles d'application qui régissent (1) les modalités d'assujettissement, (2) la définition des matières visées, (3) les paramètres de déclaration des entreprises et (4) les modalités administratives du paiement des contributions.
En savoir plus
tarification
et percevoir les contributions des entreprises afin de défrayer désormais les coûts nets de la collecte sélective municipale. En plus de cette fonction première, ÉEQ est engagé dans plusieurs initiatives d’optimisation de la chaîne de valeur de la collecte sélective, notamment pour réduire à la source les quantités de CEI générés et augmenter leur recyclabilité, pour renforcer la collecte sélective tout en réduisant ses coûts et pour accroître le recyclage des matières résiduelles et sa valeur économique.

Source et information :
Virginie Bussières
Directrice des communications
Éco Entreprises Québec
514-987-1491 poste 225

Pour consulter tous les communiqués de la salle de presse »


© Éco Entreprises Québec 2011-2017 - Tous droits réservés | Politique de confidentialité

Plan du site | Liens utiles | Contactez-nous